Avisenfolie

12 juin 2013

Couleur de cendres de William Brodrick

Classé dans : À la une — avisenfolie @ 19 h 00 min
tous les livres sur Babelio.com

4ème de couverture :

La vie est faite de choix et de décisions dont on ne connaît jamais les conséquences. Le père Anselme reçoit un jour la visite d’un ami qui lui demande d’aider Róża, une Polonaise octogénaire qui résistait au pouvoir soviétique en aidant un héros anonyme surnommé le « Cordonnier ». Elle est arrêtée en 1951 par le colonel Brack, dévoué à l’idéal communiste, qui, pour anéantir le « Cordonnier » s’attaque à ses proches. Une trahison commise en prison va lier à vie Róża et son bourreau. De nouveau contacté par Róża en 1982, le « Cordonnier » rompt le silence dans lequel il s’était enfermé. Le colonel Brack utilise alors son joker, faisant chanter Róża pour faire taire à jamais ses opposants. Comme dans toutes les histoires de guerre clandestine, ce que découvre le père Anselme dans les ténèbres du passé a la couleur grise des cendres.

Mon avis :

Livre découvert grâce au masse critique de Babelio.
Déjà, je tiens donc à remercier Babelio, mais aussi et surtout les Éditions des deux Terres, pour ce cadeau.

L’auteur a reçu pour ce titre, le prix du Meilleur Livre Étranger 2012 au salon du livre de Cracovie

Et bien, je n’en suis pas étonnée. Ce livre est très bien écrit, l’intrigue bien ficelée (même si on en découvre peut être un peu trop au fur et à mesure).
Les personnages sont intéressants et l’auteur traite un sujet qui m’était complètement inconnu : toute la période de Terreur et de communisme en Pologne.

Avec ce livre, j’ai donc appris pleins de choses intéressantes à savoir sur la Pologne, mais j’ai aussi pris plaisir et peine (puisque tout n’est pas gaie dans ce roman) à découvrir l’univers de Róza et des Amis.

J’ai longuement hésité pour la note… J’ai décidé de lui mettre 4,5/5. Parce que j’avais compris certaines choses avant l’heure, même si ça ne retire en rien le plaisir de le découvrir après, car en fin de compte, l’explication n’est pas forcément celle à laquelle aurait pensé!

11 juin 2013

Le Mardi sur son 31

Classé dans : À la une — avisenfolie @ 0 h 05 min

Le Mardi sur son 31 dans À la une image15

Petit rendez-vous que je ne suis pas assez souvent, à mon grand regret… Non pas que je ne lise pas, mais souvent j’oublie…

Je reviens donc cette fois-ci avec un extrait du livre que j’ai reçu pour le mass critique de Babelio : COULEUR DE CENDRES de William BRODRICK

« Je refuse d’utiliser les mots pour provoquer une autre mort… alors que les mots étaient tout ce que nous possédions pour tenter de rester en vie. »

3 juin 2013

Concours – Mères Indignes

Classé dans : Concours — avisenfolie @ 23 h 46 min

Je vous propose aujourd’hui un petit concours pour gagner le livre

Concours - Mères Indignes dans Concours image1

MÈRES INDIGNES – Grands tracas et petits plaisirs de mamans.

4ème de couverture :

« Tiens, je me sens toute légère sur le chemin de la nounou. Ah oui, c’est normal, j’ai oublié ma fille et la poussette dans le hall de la maternelle. Je n’ai fait que 15 mètres, mais le plus dur est de retourner à l’école récupérer la poussette et d’assumer devant le regard ahuri de la gardienne. »

« – Maman, est-ce que c’est possible qu’une petite sœur qui mange des légumes devienne plus grande que son frère qui ne mange que des pâtes ? C’est possible ?
– Oui mon chéri, ça arrive tout le temps.
La théorie de la mère parfaite que je suis : il faut que mon fils mange des légumes.
La théorie de la mauvaise mère que je suis : c’est si bon de voir sa bouche qui reste ouverte de dépit ! »

Pour cela c’est très simple.

Inscrivez-vous en message à ce post.

+ 1 chance si vous relayez publiquement sur Facebook (avec preuve)
+ 1 chance si vous relayez sur votre blog ou autres (avec preuve)
+ 1 chance si vous répondez correctement à la question suivante (et bien oui, je ne vais quand même pas vous laisser participer sans rien avoir à faire!!) :

Combien ai-je noté le livre CORPS ET ÂME DE Franck Conroy ?

Envoyez-moi tout ça à avisenfolies@gmail.com (svp, nommez-le Concours Mères Indignes)

Vous avez jusqu’au dimanche 30 juin 2013 23:59!

C’est parti, bon concours!

Chronique d’une prof qui en saigne de Princesse Soso

Classé dans : Autres — avisenfolie @ 1 h 37 min

Chronique d'une prof qui en saigne de Princesse Soso dans Autres image-205x300

4ème de couverture :

Princesse Soso, qui rêvait d’être trapéziste ou éleveur de bisounours, est finalement devenue professeur d’anglais. Catapultée dans un collège de campagne, elle se retrouve quand même en plein cirque, aux premières loges pour étudier le jeune, cet être mystérieux et fascinant, et tout son entourage…
Chaque année, ça recommence ! Un an à jongler entre ceux qui aiment s’entretuer à coups de compas, ceux pour qui l’école est une annexe de Meetic et les Choupi-trop-mignons. Un an de rires, de larmes et d’incompréhension mutuelle, auxquels participent les parents et le personnel de l’Education nationale. Un an où tout le monde dira encore que les profs sont des feignasses-tortionnaires-payés-à-rien-foutre-toujours-en-vacances-ces-lopettes ! Une année scolaire d’émotions, de critiques du système et de coups de colère, décrits dans ces pages avec un humour corrosif.
Le collège est une jungle. Voici un accès backstage pour découvrir l’envers du décor.

Mon avis :

J’avais commandé ce livre lors d’une Vente privée .
J’ai été franchement ravie de ma lecture. Enfin une prof qui, lorsqu’elle écrit un bouquin, l’écrit avec des mots percutants! Oui, Princesse Soso est un peu vulgaire. Mais Princesse Soso elle a vraiment envie de faire passer son message et pour le faire il faut s’adapter à son public. (C’est peut être pas ce qu’elle a voulu faire mais je trouve que ça correspond bien…)
Princesse Soso, elle nous parle de quoi alors?
Et bien, elle nous parle d’une année type. Et en même temps, de ce qu’elle pense de ce système. D’une manière très sincère et vivante.

Je pense vraiment que ce livre doit être recommandé. Pour que les gens/parents : surtout les mauvais, se rendent enfin compte de ce qu’est la vie au collège. Pas agréable pour les profs, mais pas franchement agréable, mais surtout épanouissante, pour les enfants.

Je note en définitive, ce livre 4/5.

Eloïze de Blanchet |
Sissie29 |
Lapopoetlesmots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karikako
| Sacpopulaire
| V.Hugo: L'homme Aux Mu...