Avisenfolie

5 août 2013

L’illusion comique de Pierre Corneille

Classé dans : Classiques — avisenfolie @ 0 h 10 min

L'illusion comique de Pierre Corneille dans Classiques image7-225x300

4ème de couverture :

Matamore :
Quand je veux j’epouvante, et quand je veux je charme,
Et selon qu’il me plaît, je remplis tour à tour
Les hommes de terreurs, et les femmes d’amour.
Du temps que ma beauté m’était inséparable,
Leurs persécutions me rendaient misérable :
Je ne pouvais sortir sans les faire pâmer ;
Mille mouraient par jour à force de m’aimer ;

Acte II, scène 2.

Mon avis :

C’est la deuxième pièce de théâtre que je lis cette semaine.
De loin, je préfère celle-ci.
J’en suis encore dans ma tête à parler en vers avec rimes! (Même s’il n’y en a pas parce que je suis nulle à cela!)
Plus ça va, et plus les grands classiques me plaisent. J’aime cette écriture. J’aime la sonorité de leurs phrase.
J’ai hâte de relire du Corneille!

5/5 évidement!

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

Eloïze de Blanchet |
Sissie29 |
Lapopoetlesmots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karikako
| Sacpopulaire
| V.Hugo: L'homme Aux Mu...